Tout savoir sur la signalisation routière

Si vous êtes un conducteur, vous avez sûrement une connaissance très fine de tous les panneaux directionnels et de signalisation. Toutefois, il y a certainement beaucoup d’informations qui vous échappent à ce sujet. Voici quelques indications supplémentaires pour vous aider à mieux appréhender le milieu du panneau de signalisation.

La signalisation verticale

La signalisation verticale est celle que l’on voit le plus facilement possible. Il s’agit en effet des panneaux qui sont placés tout au long des différentes sortes de routes. On en trouve de différentes natures, à des endroits différents et ils ont tous une signification unique. Seule une entreprise de signalisation routière sera en mesure de garantir des résultats pour un matériel de qualité. Aussi, vous pouvez prendre contact directement avec votre prestataire qui se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions à ce sujet. Il faut savoir que la signalisation verticale doit absolument être certifiée afin d’être valable et de pouvoir prendre sa place au bord des routes. Tous les panneaux sont fabriqués sur un seul et même site de production dédié à la création de ce type d’objets.

Il existe plusieurs sortes de panneaux qui peuvent avoir différentes indications. Par exemple, un panneau peut indiquer une interdiction, une obligation ou encore une simple information. Si vous avez le permis de conduire ou au moins le code de la route, vous savez certainement que la nature du message va dépendre de la forme et de la couleur du panneau dont il est question. Pour avoir plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez prendre contact directement avec votre société spécialisée dans la production de panneaux de signalisation verticale. N’hésitez plus, toute l’équipe se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions.

La signalisation horizontale

Lorsque l’on parle de signalisation horizontale, il est surtout question des marquages au sol. Ils peuvent être de plus natures et suggérer différentes règles du code de la route. Par exemple, vous pourriez avoir besoin de signalisation horizontale pour délimiter une place de parking ou bien faire la séparation entre deux voies. De plus, il sera également question d’adapter le trafic en donnant des indications de vitesse, notamment. Le marquage au sol peut également être utile pour faire un rappel des différentes données imposées par la signalisation verticale. Par exemple, un stop sera symbolisé par le panneau rouge mais également par une grande bande blanche au sol. Pour avoir plus de renseignements, n’hésitez pas à contacter votre société spécialisée.

Recherches populaires : Signalisation directionnelle, Les types de panneaux de circulation routière
Remonter