Les différents panneaux de signalisation

En France, il existe une grande quantité de panneaux de signalisation. Si on apprend à les reconnaître durant les cours du code de la route, il est probable que l’on soit toujours confrontés au même type de panneaux durant sa période de conduite. De ce fait, il se peut que l’on oublie certains de ces panneaux de signalisation. Voici quelques petits rappels des différents types de panneaux de signalisation qui existent en France.

La catégorisation des panneaux

Pour reconnaître un panneau et ce qu’il indique, on peut faire attention à sa couleur et à sa forme. Ces deux indications peuvent aider à savoir quel signal est annoncé par le panneau. Les panneaux ronds indiquent une interdiction ou une obligation. Les panneaux carrés sont là pour donner une indication. Les panneaux de forme triangulaire mettent en garde face à un danger. Enfin, il existe un autre type de panneau qui fait partie de la signalisation directionnelle, souvent en forme de flèches, qui indiquent aux utilisateurs de la route les directions.

Pour être plus clairs, il faut peut-être donner quelques exemples. Dans les panneaux d’interdiction, on note par exemple l’interdiction de stationner, ou encore celle de dépasser une vitesse maximale autorisée. Ces panneaux sont donc ronds, tout comme les panneaux d’obligation. On pense notamment aux panneaux indiquant une obligation de tourner à droite ou à gauche à une intersection. Parmi les panneaux en forme de triangle, les plus connus sont ceux indiquant un dos d’âne, un cédez le passage ou encore une priorité à droite.

La signalisation directionnelle

La signalisation directionnelle compte elle aussi plusieurs panneaux et différentes indications. Tout d’abord, on retrouve les panneaux en forme de flèche qui indiquent une direction. Souvent, il s’agit du nom du prochain village, accompagné du nombre de kilomètres qu’il reste à parcourir avant de l’atteindre. Ces panneaux fléchés peuvent avoir des couleurs différentes. Si le panneau est blanc, il s’agira d’une direction locale. Si le panneau est vert, cela signifie qu’on s’apprête à prendre une route nationale. Le bleu quant à lui indique un itinéraire routier. Enfin, deux couleurs sont un peu différentes : le jaune est utilisé pour un itinéraire temporaire (zone de travaux par exemple) et le marron un lieu-dit ou un site touristique.

Souvent, les panneaux de signalisation directionnelle sont coiffés d’un petit encadré indiquant le nom ou le numéro de la route que l’on va emprunter. Cela peut être très utile si l’on ne connaît pas du tout la région ou bien si l’on tombe en panne pour indiquer sa position aux services de secours.

Recherches populaires : Signalisation directionnelle
Remonter